Pèlerinage Notre Dame des Aydes

Sanctuaire de Saint Saturnin à Blois

Le sanctuaire de Saint Saturnin à Blois

   Le quartier de la rive sud de Blois est appelé Vienne du fait de l’ancien mot celte even qui veut dire rivière. Le lieu où se trouve l'église actuelle de Saint Saturnin est consacré à la prière depuis au moins le IXe siècle, époque où s’élevait la chapelle Saint Antoine-des-Bois.

  Elle a été remplacée par une église paroissiale au XIIe siècle, placée sous le vocable de St Germain de Vyenne, puis embellie et décorée au XVIe siècle (c'est celle que vous voyez aujourd'hui) et finalement dédiée en 1582 à Saint Saturnin, le premier évêque de Toulouse qui avait été envoyé au milieu du IIIe siècle par le pape Fabien pour évangéliser le sud de la Gaule.

Pèlerinage Notre Dame des Aydes de Blois

Le pèlerinage de Blois

     La première procession organisée par la ville sous l’impulsion des mariniers de Loire date de 1531 où l’on a invoqué Notre Dame des Aydes contre la peste qui sévissait alors. Un siècle plus tard, le 6 septembre 1631, les échevins de Blois, encouragés par la reine Marie de Médicis, décident de consacrer la ville à la protection de Notre Dame des Aydes, invoquée contre les crues de la Loire, auxquelles la rive gauche est particulièrement exposée.

  Les processions anciennes avaient lieu le 8 septembre pour commémorer l’arrêt de la peste de 1531. Mais la Révolution a mis un coup d’arrêt à ces pèlerinages qui ont repris en 1849 sous l’impulsion des habitants du quartier pour obtenir l’arrêt d’une épidémie de choléra. La procession avait alors lieu le 15 août, fête de l’Assomption de la Vierge.

 Dans la chapelle Notre Dame des Aydes de l'église Saint Saturnin, d'exceptionnels vitraux commémorent la dévotion de la ville de Blois. Le premier représente le couronnement de la statue de la Vierge le 20 mai 1860 par Mgr Pallu du Parc qui avait sollicité et obtenu cette grâce de Pie IX. Le second évoque le triduum de prière adressé à Notre Dame-des-Aydes les 28, 29 et 30 septembre 1866 alors que le quartier sud était menacé par une grave inondation.

Notre Dame des Aydes

Notre Dame des Aydes

    La ville de Blois a une dévotion ancienne à la Vierge puisque le premier sanctuaire marial, le prieuré de Notre Dame-Sainte Marie de Bourgmoyen, fondé par l’évêque de Chartres Saint Adéodat, date de l’an 665. 

   Selon la tradition, les mariniers de la Loire ont découvert une statue de la Vierge, prise dans leurs filets, qu’ils ont portée dans l'église de Vienne. Dès lors les gens sont venus de toute la ville en procession auprès de Notre Dame à qui l’on chantait ce refrain :

Les miracles qui jour et nuit,

Se font ici sans peur ni bruit,

Par les requêtes et neuvaines,

De Notre Dame des Aydes de Vienne

  L’appellation de Notre Dame des Aydes est très ancienne, comme l’atteste un document de 1519 qui évoque une Vierge de Blois appelée en latin Virgo de Auxiliis (Vierge des aides).

Le sens du pèlerinag Notre Dame des Aydes

Le sens du pèlerinage

 Le pèlerinage marial est un acte de dévotion accompli auprès de la Vierge Marie. La foi catholique nous mène à croire que la Vierge intercède auprès de son fils, Jésus-Sauveur, fils de Dieu. C'est la raison pour laquelle au concile d'Ephèse, en 431, l'Eglise a proclamé Marie, Mère de Dieu et non pas seulement "Mère de Jésus".

    Marcher avec la Vierge, c'est affirmer concrètement que nous voulons que Marie nous conduise vers Jésus-Sauveur. Marie a accueilli Jésus dans sa vie. Elle est le tabernacle par excellence. Et nous, nous avons à accueillir la vie de Jésus en nous pour qu'il nous conduise vers le Père. C'est le sens profond de nos vies chrétiennes.

    Nous répondons ainsi à notre vocation, c'est à dire à l'appel que Dieu nous adresse de marcher à sa rencontre. Symboliquement sur les pavés de Blois nous manifestons notre chemin de vie d'enfants de Dieu guidé par notre Mère du ciel.

ENSEMBLE PASTORAL
BLOIS RIVE-GAUCHE

Presbytère Saint Saturnin

13, rue Munier

41000 Blois

02.54.78.12.16

ECRIVEZ-NOUS

© 2018 Ensemble Pastoral Blois Rive-Gauche